Métamorphose de notre relation au travail

Métamorphose de notre relation au travail 780 250 Véronique Auger

Nous sommes passés d’un monde de plein-emploi à un monde dans lequel les jeunes ont vu leurs parents et parfois même, leurs grands-parents vivre une période de chômage malgré souvent un fort engagement. Nous entrons dans un monde où nous avons besoin de sens dans notre travail, d’équilibre dans nos vies. Ainsi grandit notre aspiration à inventer quelque chose. Le travail change de nature car les citoyens se prennent en main et n’attendent plus de l’entreprise, ni de la puissance publique qu’ils fassent à leur place. 

Le désir d’être heureux

De plus, nous aspirons à être heureux. Si cela est vrai depuis le début de l’humanité, il semble que cette quête devient aujourd’hui un but en soi.

Aussi, rien n’est plus fort qu’une idée dont est venu le temps. Le temps est bien venu de métamorphoser notre relation au travail : notre travail peux contribuer à notre épanouissement; il peut-être source de joie lorsqu’il met en mouvement ce que nous sommes, nos talents, notre style relationnel, notre histoire. Il peux être source d’excellence : produire du résultat en respectant l’environnement et les personnes.

Le concept de Joie au travail

Le concept de la joie_au_travail se présente comme une ressource philosophique pour répondre à ces aspirations. C’est un processus méthodologique qui invite chacun à connaître et cultiver ses talents, à connaître et exercer son style relationnel avec élégance, à définir et respecter une écologie personnelle, à se remettre à l’origine de son histoire humaine. Il s’agit ensuite de mettre en mouvement tout cela au service d’une oeuvre, d’un métier, d’une contribution concrète dans une organisation. C’est la danse harmonieuse de ses talents, son style, son histoire, son écologie, son action dans le monde qui est source de joie.

Anne Finot, Autrice de « Mettre la joie au travail », 2018

Un livre, un blog, des ateliers, des formations, du coaching.

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée