Méditation et Gymnastique sensorielle à Perpignan

Méditation et Gymnastique sensorielle à Perpignan 804 519 Véronique Auger

Benoît Tetegan (Professionnel de l’accompagnement en psychopédagogie de la perception, DU de somato-psychopédagogie) vous invite durant tout le printemps 2018 à participer à ses ateliers dispensés dans les locaux de Art Prestig.

Ecouter les confidences de son corps

Pourquoi écouter son corps ? Tout simplement pour se réparer, piloter sa vie, se reposer, grandir en conscience. Pour sa troisième saison chez Art Prestig, au bord du quai Vauban, au cœur de Perpignan, Benoit Tetegan, vous propose de vous accompagner par l’expérimentation de pratiques méditatives.

Ce que nous sommes amenés à rencontrer, souvent dès la première séance, est extrêmement riche et foisonnant, à tel point que la singularité de cette expérience qui nous concerne intimement rend difficile la tâche de l’expliquer à tout autre qui ne l’a pas vécue, c’est ainsi que « la simplicité » nous conduit à ne communiquer que les effets ressentis en utilisant des phrases qui paraissent neutres et qui pourtant portent l’essence de ce que nous avons vécu. « Ça m’a fait du bien ! » ; « je me sens reposé(e)… » « j’ai moins de douleurs… »

Rien de grandiloquent, rien de complexe, juste des invariants qui reviennent et sont disponibles pour tous, (le calme, la douceur, le repos, le relâchement, la présence à soi…)

Quand et comment avoir recours à la méditation ? 

Quelquefois à des carrefours de sa vie, on rencontre des opportunités qui nous paraissent ne pas nous concerner et pourtant parfois on se dit qu’on a raté une occasion.

Dans nos situations de vie, il peut arriver qu’on se dise « si je m’écoutais je ferai » ou « je ne me suis pas suffisamment écouté(e) ». L’écoute peut nous aider à saisir les opportunités qui se présentent à bas-bruit et nous permettre d’oser pour ne pas passer à côté de sa vie.

A d’autres moments ce ne sont pas les occasions qui manquent c’est juste le choix à poser, la décision à prendre, on regarde les conséquences de nos actes et on se dit « je n’aurai pas dû, ou j’aurai dû », cette insatisfaction peut provenir de ce que nous vivons un décalage entre notre corps et notre pensée, entre nos pensées et nos actes. Et peut-être sommes-nous à distance de nous-mêmes, de notre profondeur, de nos valeurs, de notre goût, de notre potentiel ?

Comment l’évaluer : en se rapprochant de son envie, de son essentiel.

De moins en moins rare, mais aussi plus dramatique, est la sensation de vivre une épreuve permanente avec l’impression que tout s’écroule, tout s’étiole et qu’il n’y a pas d’issue. Pourtant en changeant son regard sur la situation ou en modifiant son point de vue, on se donne la possibilité de prendre une belle respiration pour retrouver « Ses » petits bonheurs, et relancer un accès à une multitude de petites douceurs simples qu’on apprend à apprécier. Il s’agit alors d’exercer notre regard à devenir bienveillant vis à vis de nous-mêmes.

Il peut arriver aussi qu’on se dise « il faut que je fasse ci ou que je fasse ça » ou encore « je dois faire ci ou ça », bref, soit on se force soit on subit une situation. Retrouver l’envie va nous libérer de la contrainte et relancer l’élan, ressentir la liberté gagner à l’intérieur de soi est une sensation particulièrement goûteuse.

Par quel moyen peut-on faire confiance au savoir du corps?

Ce travail psychocorporel est accessible à toute personne qui souhaite se donner les moyens d’évoluer, de changer, de faire confiance au savoir du corps pour se reposer ou faire grandir sa pensée. Notre corps est le témoin de notre construction bien en amont du façonnage culturel et social ; il est le dépositaire aussi bien de la mémoire des chocs, des traumatismes, de la réponse à ces agressions, que de la croissance constitutive de notre identité.

Ce cycle de plusieurs ateliers a pour objectif de vous confier les outils qui vont vous permettre de prendre soin de votre corps pour préserver votre existence et grandir en conscience : la pratique de la méditation statique et en mouvement, la gymnastique sensorielle assise et debout et un espace de parole nécessaire pour comprendre l’expérience vécue et lui donner du sens.

Les ateliers ont lieu les samedi 14 avril, 28 avril, 26 mai et 16 juin 2018 de 10 h à 12h
Lieu : Art prestige – 51 quai Vauban – 66100 PERPIGNAN
Participation aux frais par atelier : 20 euros
Contact : benoit.tetegan@orange.fr  Tél : 06.35.46.51.61

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée